La Caravelle
L'association
Média/Publications
Nos Rendez Vous
Facebook
 ↑  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ascaravelle.com/data/fr-articles.xml

L'AS Caravelle, des régates et des rassemblements de propriétaires toujours festifs

Rassemblement de Caravelles © As Caravelle

Créée en 1999, l'AS Caravelle regroupe des propriétaires de Caravelle, petite prame conçue en 1953 par Jean-Jacques Herbulot, mais aussi des régatiers confirmés. En résulte une classe dynamique et éclectique où le niveau de compétition est élevé, mais les rassemblements toujours festifs.

Chloé TorteratPublié le 

Suivre

Un bateau-école au fort capital sympathie

La Caravelle est un plan de Jean-Jacques Herbulot, à qui l'on doit la plupart des conceptions nautiques des années 50. Conçu à la base comme une prame de servitude pour les pêcheurs, ce petit voilier de 4,60 m qui a vu le jour en 1953 deviendra pourtant la star des écoles de voile.

En effet, elle sera choisie par Philippe Vianney — fondateur de l'école de voile des Glénans — pour devenir bateau-école. Ses qualités marines, sa stabilité et sa capacité à embarquer plusieurs personnes à bord ont convaincu les moniteurs.

Au fil des années, la Caravelle a su conserver ce capital sympathie, avec son design facilement reconnaissable : une étrave coupée - appelée marotte - que l'on retrouve également sur l'Optimist et son bouchain vif. Et depuis 1999, elle possède son association de propriétaires.

Il faut dire que beaucoup ont commencé à naviguer sur une caravelle, puis ont appris à leurs enfants, qui eux-mêmes transmettent cette passion sur ce petit bateau.

La Caravelle Korrigan © AS Caravelle
La Caravelle Korrigan © AS Caravelle

La naissance d'une association pour se retrouver et régater

Le compte-rendu du premier conseil d'administration du 28 novembre 1998 acte la naissance de l'association, présidé alors par Yves Quénaon, qualifié de "bon vivant et fin régatier." À l'époque, ils sont 37 à appartenir à cette association "pur beurre breton" dont les adhérents sont répartis de Brest aux Abers, et comptant quelques transfuges parisiens ou nantais.

L'objectif est simple : se retrouver entre propriétaires pour naviguer, régater et surtout passer un bon moment. Car les rassemblements des propriétaires de Caravelles sont toujours festifs ! En effet, chacune des régates ou des rassemblements sont suivis de pique-nique, de repas de fête ou de soirée grillades !

Régate de Caravelles © AS Caravelle
Régate de Caravelles © AS Caravelle

Des régatiers de haut niveau

Avec sa jauge très stricte, la Caravelle attire plusieurs coureurs au large et fins régatiers qui viennent se frotter les uns aux autres. Ainsi, Vincent Riou, Jean-Pierre Dick et plus récemment Armel le Cléac'h et son frère Gael, viennent challenger les amateurs passionnés.

Ainsi, le niveau est assez élevé, même si année après année, c'est Armel qui s'impose sur le podium des Voiles de Saint-Marine. Et pour l'anecdote, le coureur au large ne maitrise pas que la navigation puisque même sur l'épreuve organisée à Sainte-Marine, dans le Finistère, qui mélange des épreuves de Caravelle et de golf et des défis en tout genre (concours de crêpes ou lancer de touline,), c'est le skipper de Banque Populaire qui l'emporte.

Un calendrier très fourni

Ce qui fait le succès de l'association de propriétaires de la Caravalle c'est aussi le nombre d'évènements au planning. En effet, des rassemblements sont organisés tous les 15 jours à partir du mois d'avril sur toute la Bretagne. S'alternent des régates et de simples navigations en familles et entre amis. Un planning varié et conséquent qui permet de varier les équipiers.

Ainsi, si pour les rassemblements, on navigue plutôt avec femmes et enfants, sur les régates, la compétition fait rage et on choisit un équipier qualifié (qui peut aussi être femme et enfant !).

Alors forcément, au sein de l'association tout le monde se connait !

Adhésion obligatoire pour le National Caravelle

Si actuellement l'association regroupe environ 120 adhérents, ce chiffre ne reflète pas la vitalité de la classe. En effet, chaque année, le National Caravelle réunit entre 60 et 70 bateaux, avec à leur bord, 3 équipiers. Sauf que pour participer en tant qu'équipier, pas besoin d'être adhérent, seul le propriétaire du bateau doit l'être.

S'il n'est pas obligatoire d'être adhérent pour participer aux très nombreuses régates organisées par différents clubs de voile bretons, il faut néanmoins l'être pour participer à la grande régate annuelle. Une somme modique puisqu'il suffit de cotiser 20 € pour pouvoir subvenir aux frais de l'association qui comprends 12 personnes, dont les jaugeurs, les contacts en bassin de navigation, la communication, la présidence, le secrétariat, etc.

D'ailleurs, sachez que pour toute adhésion souscrite en 2020, cette dernière sera prolongée sur l'intégralité de l'année 2021.

Ou acheter une caravelle ?

Aujourd'hui, plusieurs chantiers continuent de produire le petit bateau de moins de 5 m, comme le Chantier Naval de Carantec ou encore le chantier Darak, à Combrit, tous deux dans le Finistère, où vous pourrez acheter un bateau pour près de 10 000 €.

Vous pourrez trouver également plusieurs modèles d'occasion en bon état (5 000 à 6 000 €). Sinon, vous pouvez construire votre bateau, dès lors que les plans sont absolument conformes aux plans Herbulot. L'association pourra d'ailleurs vendre les plans de la famille Herbulot.

Une caravelle à rénover © AS Caravelle
Une caravelle à rénover © AS Caravelle

Une jauge stricte

Si la jauge est très stricte, il est néanmoins possible d'apporter des "améliorations" sur son bateau. Ainsi, certains régatiers optent pour un mât de compétition, des poulies à gogo ou des voiles neuves tous les ans.


Date de création : 03/06/2020 23:08
Catégorie : - Revue de Presse
Page lue 351 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !