BIENVENUE SUR LE SITE DE L'AS CARAVELLE

bandeau_NAT_2018.jpg

Adhésion AS Caravelle
L'association

LOGOCOTESDARMOR.png

Crédit maritime

LOGOVILLEDELANCIEUX.png

Région Bretagne

logo_Batisol.png

Nous contacter
La Caravelle
Evènements
Média/Publications
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ascaravelle.com/data/fr-articles.xml

Le pontage arrière prendra appui sur un renfort transversal que l’on va poser juste en arrière du capot d’ouverture du coffre. Il est taillé dans une planche que l’on ajourera largement pour disposer d’un petit rangement supplémentaire à portée de main. Sa légère courbure supérieure se rapprochera elle aussi du quart de nonante. Le bord supérieur du tableau arrière sera arasé si besoin suivant le même tracé. Un second renfort dans le sens longitudinal assurera le bon maintien de l’ensemble ainsi que la rigidité du pontage futur (figure 2).

trad6.jpg

Il conviendra de disposer dès maintenant d’un tracé assez précis du plan de voilure. En effet, une bôme plus courte que le bateau sera tirée en arrière par son écoute si celle-ci est fixée au tableau., imposant une contrainte anormale au niveau du vit de mulet. C’est pourquoi le cas échéant un point de fixation intérieur renforcé devra être prévu au bon endroit à ce stade de la construction. Pour ma part, après un essai infructueux du côté du tableau j’ai monté un arceau métallique (tube de chauffage) traversant le pont de part et d’autre, longeant verticalement le renfort et venant se prendre sur les bancs(figure 3). Bien entendu cet arceau ne devra pas être trop bas car la barre va passer dessous !

trad8.jpg

Ceux qui, possédant déjà une voilure marconi décideront de la conserver n’ont pas à se soucier de ce détail.

Suite


Date de création : 09/04/2017 17:44
Catégorie : - Caravelle à gréement traditionnel
Page lue 69 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !